Scandale Nkandla en Afrique du Sud: journée cruciale pour le président Zuma

Vue de la résidence secondaire du président sud-africaine, Jacob Zuma, à Nkandla.
© Wikimedia

La Cour Constitutionnelle doit rendre son verdict ce jeudi 31 mars au sujet du scandale Nkandla et de l'utilisation de quinze millions d'euros de fonds publics utilisés pour rénover la résidence privée du chef de l'Etat. Un scandale qui n'en finit pas. L'affaire a été portée devant la plus haute cour du pays par plusieurs partis d'opposition qui veulent forcer le président à rembourser l'argent.

L'affaire n'en finit pas, mais le verdict pourrait être lourd de conséquences. Il y a deux ans la médiatrice de la République, chargée de veiller sur les deniers de l'Etat, a conclu que le président avait indûment bénéficié de travaux dans sa résidence privée. Elle a donc demandé qu'il rembourse une partie de la somme dépensée.

Pendant deux ans, le président s'y est refusé, rejetant toute responsabilité. Aujourd'hui, la Cour constitutionnelle doit non seulement décider si le chef de l'Etat doit rembourser, mais surtout s'il aurait dû obtempérer aux demandes de la médiatrice.

Si la cour estime que le président a eu tort, cela voudrait dire qu'il a enfreint la loi. Cela permettrait à l'opposition de lancer une procédure de destitution.

Il y a deux mois, quand la cour s'est saisie de l'affaire, les avocats du président Zuma ont fait marche arrière. Ils ont admis avoir mal interprété la loi, ajoutant que le président était prêt à rembourser une somme raisonnable. Ils ont plaidé auprès de la plus haute cour du pays de ne pas mettre le chef de l'Etat dans une situation délicate.

Scandale Nkandla: fin de partie pour Jacob Zuma?

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.