Vol MH370: multiplication des découvertes de probables débris de l’avion disparu

Pour les familles des passagers chinois ou malaisiens du vol MH370 de la Malaysia Airlines, cette interminable reconstitution du puzzle de l'avion est une interminable épreuve.
© REUTERS/Jason Lee

Les autorités malaisiennes diligentent plusieurs équipes d'enquêteurs dans l'océan Indien après la découverte de nouveaux débris d'avion, débris qui pourraient provenir du vol MH370 disparu en mer le 8 mars 2014. Après la découverte d'un flaperon à l'île de la Réunion en juillet de l'an dernier, de nouveaux fragments d'avion ont été retrouvés ces dernières semaines sur les côtes sud-africaines et mozambicaines. Et puis, jeudi dernier, un couple réunionnais a découvert un autre morceau, cette fois dans les eaux mauriciennes.

avec notre correspondant à Maurice,

Les enquêteurs malaisiens sont attendus cette semaine à Maurice pour examiner le nouveau fragment d’avion retrouvé jeudi sur une plage de Rodrigue, une île qui fait partie du territoire mauricien. Ce débris, probablement un fragment de paroi, est gardé par la police rodriguaise avant d’être acheminé à Maurice demain, mardi, le temps que les enquêteurs malaisiens arrivent pour une première expertise. Les autorités malaisiennes ont d’ores et déjà prévenu leurs homologues de Maurice qu’elles souhaitent prendre possession de cette pièce.

Ce débris retrouvé dans les eaux mauriciennes est le dernier en date d’une série de découvertes dans cette partie de l’océan Indien, après le flaperon qui a mobilisé l’attention internationale, découvert sur les côtes de La Réunion en juillet 2015.

L’intérêt pour le MH370 a été relancé aussi ces dernières semaines d’abord avec un fragment retrouvé près de Mossel Bay sur la côte du Cap occidental en Afrique du Sud, puis –début mars- les autorités australiennes et malaisiennes ont révélé que deux débris retrouvés sur la côte du Mozambique provenaient « presque certainement du MH370 » ce qui explique la présence en ce moment d’enquêteurs malaisiens en Afrique du Sud et au Mozambique.