Republier
Tchad

Tchad: malgré l'interdiction, l'opposition maintient son appel à manifester

L'opposition conteste la candidature d'Idriss Deby à l'élection présidentielle du 10 avril prochain au Tchad (photo: le palais présidentiel à Ndjamena).
© AFP/Issouf Sanogo

Au Tchad, la société civile maintient son appel à la marche pacifique pour l'alternance programmée ce mardi 5 avril. Une manifestation interdite par les autorités. Hier lundi, l'un des organisateurs de la marche, le Dc Albissaty Saleh Allazam, a été convoqué à la police judiciaire et placé en garde à vue. Il devient la cinquième personnalité de la société civile interpellée.

Le collectif d’association et des syndicats baptisé « Ça suffit », qui travaille à empêcher Idriss Deby d’être candidat à un 5ème mandat le 10 avril prochain, entend bien marcher ce mardi 5 avril, malgré l’interdiction du ministre de la Sécurité publique.

« Nous informons la population que la marche pacifique pour l’alternance démocratique est maintenue, assure Ngandjel Sohhoh Bertrand, un des porte-parole de « Ça suffit ». Nous réaffirmons le caractère pacifique de notre marche. Nous mettons en garde les forces de l’ordre contre toute répression des manifestants ».

Le ministre de la sécurité publique, qui fait quadriller les probables lieux de rassemblement depuis quelques jours, assure lui ses services ne se laisseront pas faire. « J’ai pris un acte pour interdire cette marche et si malgré l’interdiction ils veulent marcher, eh bien qu’ils sachent qu’ils seront en parfaite illégalité, affirme Ahmat Mahmat Bachir. Et dans ces conditions ils seront traités comme tel ».

Lundi, un des porte-parole de « Ça suffit », le Dc Albissaty Saleh Allazam, signataire du communiqué appelant à la marche pacifique a été convoqué à la police judiciaire, où il est toujours en garde à vue.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.