Le Sénégal n'a plus de compagnie aérienne nationale

Un avion de la compagnie Sénégal Airlines.
© Creative commons/Wikimedia/Naby Sylla

L'Etat sénégalais a annoncé la dissolution de Sénégal Airlines et la création prochaine d'une nouvelle compagnie aérienne sénégalaise. Née en 2009 et en circulation depuis 2011, Sénégal Airlines était sous perfusion de l'Etat et s'était vue retirer son permis d'exploitation en début de mois. Selon les autorités sénégalaises, l'entreprise avait accumulé les dettes. Les travailleurs demandent eux à être réintégrés dans la future compagnie.

Après Air Sénégal International en 2009, c'est au tour de Sénégal Airlines de disparaître. Cinq ans après sa mise en circulation, le ministre de l'Economie et des Finances sénégalais a annoncé la création « dans les prochains jours » d'une toute nouvelle compagnie. Une annonce qui intervient alors que le Sénégal est en train de finaliser la construction d'un nouvel aéroport, et malgré la promesse du président Macky Sall de faire de la relance de Sénégal Airlines l'une des priorités de son septennat.

Il faut dire que la compagnie créée sous l'ancien régime d'Abdoulaye Wade était dans une situation financière critique. A la fin de sa première année d'exploitation, elle cumulait déjà de lourdes pertes. Depuis plusieurs mois, le transporteur ne disposait plus de flotte et fonctionnait en louant des appareils. Une large partie de son personnel était au chômage technique ; et selon les autorités, Senegal Airlines n'a pas réussi à atteindre les objectifs de développement fixés dans sa convention de concession.

La société cumule également les retards dans les paiements des salaires. Cent quatre vingt dix-sept employés au total se retrouvent dès à présent sans emploi, leur représentant demandent à obtenir les garantis d'une réintégration et disent craindre que la nouvelle compagnie nationale connaissent les mêmes difficultés que celles qui l'ont précédé.