Republier
Madagascar

Madagascar: le Premier ministre Olivier Mahafaly prend ses fonctions

Le nouveau Premier ministre malgache Olivier Mahafaly Solonandrasana, le jour de son investiture au palais Mazoharivo, le 13 avril 2016.
© RIJASOLO / AFP

La cérémonie de passation avec son prédécesseur Jean Ravelonarivo a eu lieu dans la matinée. Il n’y a toujours aucune version officielle pour expliquer pourquoi l’ancien Premier ministre a été poussé vers la sortie. Ce dernier n’a pas non plus voulu revenir sur la cacophonie autour de son limogeage. Vendredi dernier, il avait démenti sa démission annoncée par la présidence. Par contre, Olivier Mahafaly a d’ores et déjà annoncé les priorités de son futur gouvernement. « Un gouvernement de combat » selon ses termes. Il promet des résultats, mais l’opposition n’est pas convaincue.

Sur le perron du palais de la primature à Mahazoharivo, Olivier Mahafaly a prononcé son premier discours en tant que chef de gouvernement. Il a énuméré ses priorités.

« Nous allons mettre en place un gouvernement de combat. Ce gouvernement va travailler en équipe et plus d'une manière disparate. Nous avons des objectifs à atteindre ensemble. Il y a la lutte contre la pauvreté. Il y aura également la lutte contre l'insécurité urbaine et rurale. Il y aura également la lutte contre la corruption. Il y aura également la lutte contre l'exploitation illicite de nos richesses naturelles. Désormais, j'exigerai de chaque ministre des résultats qui aient des impacts directs sur la vie des 22 millions de Malgaches. »

Des promesses déjà entendues qui ne convainquent pas l’opposition. Car malgré les discours, à mi-mandat, le bilan du président Hery Rajaonarimampianina reste maigre.

Pierre Houlder, porte-parole du Mapar, le parti d’Andry Rajoelina, dénonce également la méthode avec laquelle l’ex-Premier ministre a été limogé. Une preuve de mauvaise gouvernance selon lui. Son parti réfléchit d’ailleurs à une action en justice pour tenter d’en démontrer l’irrégularité.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.