Sénégal: vers une lente mise en route de la nouvelle compagnie Air Sénégal SA

Sit-in organisé organisé ce jeudi 14 avril au siège de Sénégal Airlines à l'aéroport de Dakar.
© RFI/Carine Frenk

Le Sénégal a une nouvelle compagnie aérienne nationale : Air Sénégal SA, créée par l'Etat avec un capital de 40 milliards de francs CFA. Avec cette annonce, la ministre sénégalaise des Transports aériens et du Tourisme espère des investissements privés afin d'augmenter les fonds de lancement de l'entreprise. Air Sénégal SA remplace Sénégal Airlines, compagnie endettée à hauteur de 65 milliards de FCFA, qui n'a plus d'avion et se retrouve désormais sans activités.

Pour créer ce troisième représentant de l'aviation sénégalaise en à peine 15 ans, 40 milliards de FCFA ont été injectés par l'Etat. A titre de comparaison, Sénégal Airlines, compagnie aujourd'hui dissoute, avait été lancée avec un capital initial de près de 17 milliards, perdu dès sa première année d'exploitation.

« Une nouvelle compagnie dénommée Air Sénégal SA vient d’être créée et conformément aux orientations du chef de l’Etat, il est retenu d’assurer une capitalisation permettant un démarrage rapide des opérations de ladite compagnie. La compagnie devrait être également dotée d’un service d’assistance au sol et d’un centre de maintenance », déclare Maïmouna Ndoye Seck, ministre du Tourisme et des Transports aériens.

→ A (RE)LIRE : Le Sénégal n'a plus de compagnie aérienne nationale

Les autorités sénégalaises affirment vouloir prendre le temps de réfléchir à un modèle économique viable. Pas question de faire les mêmes erreurs, avertit la ministre, qui refuse cependant de faire endosser à l'Etat, détenteur de Sénégal Airways à 34%, l'échec d'une compagnie à capitaux majoritairement privés.

Prochaine étape : trouver un partenaire capable d'augmenter le capital de départ. Maïmouna Ndoye Seck a fait taire les rumeurs concernant Turkish Airlines. Officiellement des négociations sont en cours, et rien n'a été décidé.

La compagnie est encore loin d’une mise en activité

« Toutes les personnes et structures intéressées sont appelées à nous adresser directement leur contribution, étant entendu à ce jour qu’aucun mandat n’a été donné à une personne physique ou morale », commente la politique

Air Sénégal SA dispose aujourd’hui d’une assistance juridique, mais d'aucun permis d'exploitation. La compagnie aérienne est donc encore loin d'une mise en activité. Mais la ministre espère le décollage d'un avion du pavillon national en guise d'inauguration du futur aéroport Blaise Diagne, dont elle a annoncé la reprise prochaine des travaux, après de longs mois d'arrêt en raison d'un différend entre l'Etat et le constructeur.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.