Les Maliens ont rendu hommage au photographe Malick Sidibé

Des militaires maliens ont fait retentir une sonnerie aux morts lors de la cérémonie en l'hommage de Malick Sidibé, le 16 avril 2016, à Bamako.
© HABIBOU KOUYATE / AFP

Une cérémonie a eu lieu samedi 16 avril en l'hommage de Malick Sidibé à Bamako dans un quartier populaire. Le célèbre photographe malien est décédé jeudi soir. Il était mondialement connu.

Le corps du célèbre photographe malien Malick Sidibé recouvert du drapeau national est posé sur un catafalque. Un millier de personnes ont tenu à lui rendre un dernier hommage samedi 16 avril.

Parmi elles, Mamadou Diabaté, président de l’Association des photographes professionnels du Mali. « Il a tout fait pour nous, pour développer les photographes maliens », explique-t-il.

Beaucoup d’émotion. Dans le public, des hommes et des femmes ne retiennent pas leurs pleurs.

→ A (RE)LIRE : André Magnin: « Malick Sidibé est un monument de la photographie »

Représentante du gouvernement malien à la cérémonie d’hommage, la ministre malienne de la Culture, de l’Artisanat et du Tourisme choisit ses mots. « Comment comprendre que celui qui avait le pouvoir de figer le temps n’ait pas pu suspendre le temps de sa vie pour être avec nous éternellement. Tu as pensé photographier des individus. Au regard de l’ensemble de ton œuvre, tu as photographié la diversité dans l’unité du Mali », a-t-elle déclaré.

Les dernières volontés de celui qu’on qualifie également de poète, voire de reporter, seront respectées. Malick Sidibé sera enterré dans son village au sud du Mali.