[Reportage] Nigeria: l’aéroport de Maiduguri encore marqué par la menace Boko Haram

Arrivée d'un vol commercial sur l'aéroport de Maiduguri, Niger, en juillet 2015.
© AFP PHOTO/STRINGER

Appuyée contre Boko Haram par la Force conjointe multinationale, l'armée nigériane a repris possession des principales localités du nord-est du Nigeria. Repoussée désormais hors de ces territoires, la branche armée ouest-africaine de l'Etat islamique a revu sa stratégie. Elle vise les populations civiles en milieu rural ou urbain. Maiduguri, la capitale de l'Etat du Borno, ne connait quasiment plus d'attaque en son sein, et c'est dans sa périphérie, que les Boko Haram frappent sporadiquement. Depuis juillet 2015, Maiduguri est accessible par avion et son aéroport international accueille désormais des vols commerciaux. Troisième volet de notre série de reportages.

Il n'est jamais évident d'attendre à Maiduguri. Surtout lorsque vous vous trouvez dans une station de transport ou sur un stand d'un des marchés de la ville. Les attentats-suicide dans ces lieux incontournables de vie sont imprimés dans la mémoire collective.

Reportage à l’aéroport de Maiduguri
20-04-2016 - Par Moïse Gomis

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.