Côte d'Ivoire: 316954 victimes d'exactions entre 1990 et 2011 seront indemnisées

La CONARIV a remis son rapport sur l'indemnisation des victimes à Alassane Ouattara.
© SIA-KAMBOU / AFP

Les membres de la Commission nationale pour la réconciliation et l'indemnisation des victimes (CONARIV) ont remis mardi 19 avril au président ivoirien Alassane Ouattara une liste de 316 954 noms. Il s’agit des victimes qui seront indemnisées pour les exactions commises en Côte d'Ivoire entre 1990 et 2011.

Au total, 316 954 victimes seront indemnisées pour les exactions commises en Côte d’Ivoire entre 1990 et 2011. Un travail qui a permis d’étudier en un an 874 000 dossiers, avant d’en rejeter les deux tiers jugés peu crédibles ou bien sans fondements.

Les indemnisations, dont on ne connaît pas encore l’échéance, porteront sur les cas de viols, de blessures graves, de meurtres, de disparitions ou de destructions de biens, a précisé le président de la Commission nationale pour la réconciliation et l'indemnisation des victimes (CONARIV), l’archevêque de Bouaké, Monseigneur Ahouanan.

Ce dernier en a profité pour souligner devant le président Ouattara que malgré une élection présidentielle apaisée et les nombreux efforts en faveur de la réconciliation, « les poches de divisions demeuraient et que les cœurs étaient encore chargés de rancœur, de frustration, d’amertume et d’esprit de vengeance ».

Remerciant l’ecclésiastique, le président ivoirien a reçu ce rapport en précisant que ce travail, comme celui de la Commission dialogue vérité et réconciliation, devait être rendu public. La publication du rapport de la CDVR est attendue depuis plus d’un an.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.