Tchad: internet, réseaux sociaux et téléphonie mobile perturbés

Les sms ont été coupés «par mesure de sécurité» depuis la veille du scrutin reconnaissent les autorités tchadiennes.nt les éle
© Getty Images/Per-Anders Pettersson

Au Tchad, les communications sont fortement perturbées depuis plusieurs semaines, quand le pays est entré en période électorale. L’accès à internet et aux réseaux sociaux est limité, quant aux SMS, ils ont été purement et simplement coupés depuis la veille de l’élection, par décision des autorités. Ces dernières nient toute volonté de brider les connections ou d'interdire l'accès à certains réseaux. Mais ceux qui ont quelques connaissances en informatique parviennent à contourner les restrictions.

Etre coupé du monde, c’est un sentiment partagé par de nombreux Tchadiens ces dernières semaines. Selon Salim Azim Assani, qui participe à la plateforme des blogueurs francophones de RFI, Mondoblog, la perturbation des réseaux sociaux remonte à l’affaire du viol de la jeune Zouhoura et les manifestations qui ont suivi.
« L’ensemble des réseaux sociaux ont été coupés au lendemain des manifestations contre le viol puisque les manifestations sont parties des réseaux sociaux… pendant les élections, tout le réseau mobile était coupé, internet, les sms… tout était coupé », explique à RFI le jeune blogueur.

Depuis lors, Facebook reste par exemple inaccessible depuis les téléphones, sans aucune justification, déplore le bloggeur qui pointe les conséquences économiques de ces perturbations. « Pour moi les premières conséquences sont financières, pour les opérateurs, et aussi pour ceux qui l’utilisent pour leur business : ne pas pouvoir faire des opérations bancaires, ne pas pouvoir communiquer avec ses clients… », poursuit Salim Azim Assani.

Contourner les restrictions éventuelles

Les autorités de régulation « ont joué pleinement leur rôle » assure le porte-parole du gouvernement qui affirme que les connections sont maintenant rétablies, sauf pour les SMS coupés « par mesure de sécurité » depuis la veille de l’élection. Il promet que le service sera bientôt rétabli mais dément avoir pris toute autre mesure pour limiter l’accès à internet.

Pourtant, certains parviennent à obtenir une bonne connexion, via le système des VPN… Un moyen simple de contourner les restrictions d’accès, mais qui est encore peu répandu parmi la population.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.