Disparition de Papa Wemba: chagrin et émotion du public et des musiciens

Papa Wemba, en août 2014, lors d'un concert à Nairobi.
© AFP/Tony Karumba

Papa Wemba est mort en terre africaine ce dimanche matin, en Côte d'Ivoire, lui qui avait porté haut sur toutes les latitudes les musiques de son continent natal. Papa Wemba était une véritable star, une icône dans son pays, la République démocratique du Congo, mais aussi dans toute l'Afrique. Aimé du public et de ses pairs musiciens.

Depuis l'annonce de la disparition du musicien, Kinshasa est sous le choc, la capitale de la RDC, pays natal de Papa Wemba, est en deuil, rapporte notre correspondant en RDC. La disparition de Jules Hungu Wembadio Pene Kikumba a créé la consternation au sein de la population et a surpris plus d’un mélomane.

A Matonge, le quartier d’ambiance, les attroupements se sont formés spontanément après l’annonce de la triste nouvelle par RFI. Il y a également rassemblement à la place des artistes, le rond-point de la Victoire. Des médias publics et privés diffusent en boucle des chansons de l'artiste Ekumani, l’autre surnom de Papa Wemba. A Kinshasa tous attendent de connaître la date du rapatriement de la dépouille.

Je me souviens que l'unique fois où ma pauvre mère s'est rendue dans un concert [...], c'était pour voir Papa Wemba. Et en ce jour, je réprime mes pleurs, je répudie mes larmes...

Dans les rues de Kinshasa, les Kinois expriment leur tristesse et partagent leurs souvenirs
25-04-2016 - Par Kamanda Wa Kamanda

Si Kinshasa pleure Papa Wemba, c'est d'autant plus vrai dans le village de Molokaï, au sein de du quartier de Matonge, qui héberge le quartier-général de l'ensemble musical de Jules Shungu Wembadio.

Reportage dans le village de Molokaï
26-04-2016 - Par Kamanda Wa Kamanda

« Une icône pour toute l'Afrique »

A'Salfo, chanteur du groupe Magic System et commissaire général du Femua, n'a pu cacher son émotion : « Papa Wemba était une icône pour toute l’Afrique. Il incarnait même une certaine modernisation de la musique africaine. Il a porté haut les couleurs de l’Afrique. C’est un grand monument. C’est une immense perte que le monde de la culture a subie à ce jour, et nous sommes vraiment tous attristés et profondément touchés par sa disparition », a-t-il déclaré au micro de RFI. Puis il se souvient : « Il y a moins de deux semaines, il m’a annoncé lors d’une émission qu’il aimerait mourir sur scène et je crois que son vœu s’est réalisé. Il est mort sur une belle scène et pour une belle cause. »

En Côte d'Ivoire, pays où se déroule le Femua, les habitants d'Abidjan étaient émus, tristes, lorsqu'ils ont appris la nouvelle.

C'est un grand homme. C'est notre papa à tous.

La rue réagit à la mort de Papa Wemba
24-04-2016 - Par Frédéric Garat

Contacté par RFI, le chanteur sénégalais Youssou N'dour a également fait part de sa grande admiration pour celui qu'il considérait comme « un grand frère » et « l’un des plus grands ambassadeurs de cette Afrique urbaine ». « C’est vraiment une grande perte pour l’Afrique, pour la culture d’une manière générale et pour la musique particulièrement, déplore-t-il. C’était aussi un grand frère, vraiment quelqu’un qui était très proche de moi. […] C’était quelqu’un de très engagé pour la cause humanitaire et pour les bonnes conditions de vie des Africains. Il est vraiment tombé au champ d’honneur. Il est tombé comme un soldat au champ d’honneur devant ceux qu’il a toujours aimé et ceux qui l’ont toujours aimé. Je souhaite que Dieu l’accueille dans son paradis. C’est quelqu’un qui nous a laissé énormément de choses et je suis sûr que la jeune génération va beaucoup en profiter. Il a joué son rôle. »

Autre musicien, le Congolais Lokua Kanza a exprimé sa tristesse au micro de RFI. « C’est une grosse perte pour toute l’Afrique, pour la musique congolaise en particulier... C’est quelqu’un avec qui j’ai eu la chance et l’honneur de travailler... j’ai eu la chance de collaborer avec lui sur son album qui s’appelle Emotion, on a travaillé chez Peter Gabriel, et il m’a fait confiance de pouvoir composer pour lui, de pouvoir l’arranger... je tiens à lui dire merci de cette confiance ». 

Patrick Bebey: Papa Wemba «c’était sur scène que là il se lâchait et laissait libre cours à tout ce qui lui passait par la tête»
25-04-2016 - Par Chantal Lorho

« Papa parlait très peu, il écoutait beaucoup, raconte Patrick Bebey, le pianiste de Papa Wemba... Et puis de temps en temps il disait trois phrases… Et voilà, il avait tapé dans le mille ! Il avait cette faculté-là... C’était quelqu’un qui était très, très à l’écoute ! Qui faisait très attention aux musiciens qui l’entouraient, à toute l’équipe – que ce soit les musiciens, l’équipe technique et tout – il faisait toujours très attention à ce que tout le monde se sente bien. C’était vraiment un artiste au grand cœur ».

Sur sa page Facebook, le musicien et chanteur camerounais Manu Dibango tient à rendre hommage au disparu : « L'Afrique perd une fois de plus un de ses dignes fils en Papa Wemba. Que de douleurs en ce début d'année 2016, écrit-il. Il était la voix de l'Afrique, un de ceux qui ont porté le talent et l'art africain à son firmament. Nous sommes tous orphelins ce dimanche matin. Puisse le Ciel et les Esprits l'accueillir en paix. Papa Wemba restera éternellement dans nos cœurs. »

Papa Wemba en concert avec Manu Dibango, au Casino de Paris, le 6 décembre 2007. © RFI/Edmond Sadaka

Nous, on le considérait plus comme un Congolais de la République du Congo qu'un Congolais de la République démocratique du Congo.

A Brazzaville, nombreux ceux qui regrettent la disparition de celui qui faisait passer le fleuve Congo pour « un passage » et non une frontière
25-04-2016 - Par Loïcia Martial


Edition spéciale

RFI vous propose de réécouter l'édition spéciale consacrée sur ses antennes à la mort du « pape » de la rumba et de la sape.

Edition spéciale mort de Papa Wemba
24-04-2016

 

Demain, lundi 25 avril:


Couleurs tropicales sera intégralement consacrée à Papa Wemba. Dans la première partie Claudy Siar racontera son parcours et des anecdotes. Dans la deuxième partie, une interview exclusive de Papa Wemba réalisée le 21 avril 2016 dans le cadre du Femua.

La première partie d'Appels sur l'actualité sera consacrée à la disparition du musicien : Quelle image garderez-vous du «roi de la rumba congolaise» et quel titre de son répertoire vous a le plus marqué?
(Vos réactions et vos témoignages au +33 9 693 693 70)

 

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.