Le Sénégal et les Etats-Unis signent un accord de coopération militaire

L’aéroport militaire de Ouakam, près de Dakar, au Sénégal, est sans doute concerné par ce nouvel accord.
© Wikimedia

Le Sénégal et les Etats-Unis ont signé lundi 2 mai à Dakar un accord de défense permettant de faciliter la présence de militaires américains dans le pays, pour notamment lutter contre « la menace terroriste » en Afrique de l'Ouest. L'accord a été signé par le ministre sénégalais des Affaires étrangères, Mankeur Ndiaye, et l'ambassadeur des Etats-Unis à Dakar, James Zumwalt, en présence du ministre sénégalais de la Défense.

L'accord signé lundi ne prévoit pas de base militaire américaine au Sénégal, mais plutôt un accès permanent à certaines zones stratégiques.

Concrètement, en cas de menace terroriste ou de crise humanitaire majeure, les Etats-Unis pourront obtenir plus rapidement de positionner leurs soldats pour que ces derniers interviennent dans la région.

Le contenu exact du document n'a pas encore été publié, mais l'aéroport militaire de Ouakam, situé dans la capitale, est très probablement concerné. Il avait déjà servi en 2014 de base régionale aux militaires américains mobilisés contre l'épidémie d'Ebola.

Ce texte conforte en tout cas le Sénégal dans son rôle de centre logistique des opérations de Washington dans la région. Il permettra aussi aux forces des deux pays de faire davantage d'entraînement commun.

Les deux parties ont par ailleurs expliqué qu'il s'agit d'un accord à durée indéterminée, tout en précisant que c'est la première fois qu'un tel contrat est signé entre les Etats-Unis et un pays africain.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.