La Tunisie s'attèle à faire revenir les touristes à coup de mesures de sécurité

Les attentats du Bardo et de Sousse ont mis un coup au tourisme en Tunisie.
© AFP PHOTO / FETHI BELAID

Le tourisme est un secteur stratégique de l'économie tunisienne, mais il peine cette année encore à redémarrer. Depuis les attentats du Bardo et de Sousse l'année dernière, les Européens boudent la destination. En un an, la Tunisie a perdu plus de la moitié de ses touristes. Alors pour tenter de les faire revenir, le pays mise sur un renforcement de la sécurité dans les zones touristiques.

Détecteurs de métaux à l'entrée des hôtels, caméras dans les établissements et jusque sur les plages, formation des employés... En prévision de la reprise de la saison, les 120 inspecteurs du tourisme multiplient les opérations de contrôle et scrutent avec précision les dispositifs de surveillance au sein de chacun des hôtels tunisiens.

Plus de 12 000 opérations d'inspections ont déjà été menées rien que pour l'année dernière.

Des opérations pour faire appliquer le nouveau protocole de sécurité mis en place par les ministères de l'Intérieur et du Tourisme. Si des établissements ne respectent pas les consignes, les inspecteurs sont là pour sanctionner : d'abord un simple avertissement puis d’une fermeture si l'hôtelier ne se met pas rapidement aux normes.

→ A (RE)ECOUTER : Le tourisme face au défi du terrorisme

L'objectif est clair : assurer la meilleure sécurité possible pour faire revenir les clients étrangers.

Mais pour certains professionnels, la véritable reprise du tourisme passe plutôt par la levée des restrictions de voyages. Depuis l'attentat de Sousse en juin dernier, la Belgique et le Royaume-Uni déconseillent à leurs ressortissants de se rendre dans le pays en raison du « risque terroriste ».

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.