Le gouvernement burundais charge le Rwanda pour son soutien présumé aux rebelles

Des Burundais fuient leur pays pour le Rwanda voisin.
© AFP PHOTO / STEPHANIE AGLIETTI

Un rapport confidentiel remis au Conseil de sécurité des Nations unies accuse le Rwanda d'avoir aidé, au moins jusqu'au début de l'année 2016, les rebelles burundais. C'est ce qui ressort d'une commission de six experts indépendants, mise sur pied par l'ONU pour veiller au respect des sanctions imposées à la République démocratique du Congo (RDC). Celle-ci a fait savoir, de façon confidentielle, en février, que 18 combattants burundais de l'est du Congo avaient dit avoir été recrutés dans un camp de réfugiés au Rwanda à la mi-2015 et entraînés par des instructeurs parmi lesquels figuraient des militaires rwandais. Kigali dément ces accusations. Joint par RFI, Willy Nyamitwe, porte-parole du gouvernement burundais, estime que les faits sont irrévocables.

Le rapport confidentiel des Nations unies évoque l’infiltration présumée en République démocratique du Congo (RDC) de rebelles burundais en provenance du Rwanda.

« Ce qu’il faut savoir c’est que seules les évidences parlent, seuls les faits sont éloquents. On ne peut pas continuer à discuter à ce propos. Nous restons attachés aux faits, à la réalité sur le terrain », a réagi sur RFI Willy Nyamitwe, porte-parole du gouvernement burundais.

→ A (RE)LIRE : RDC: le Rwanda mis en cause dans l'infiltration de rebelles burundais

« Que des réfugiés aient été recrutés, entraînés, armés, renvoyés sur le sol burundais pour commettre des atrocités, ce sont des faits qui sont vérifiables sur le terrain », a-t-il insisté. Le porte-parole du gouvernement burundais ajoute également que le Rwanda défend ainsi « des intérêts idéologiques ».

« Il n’y a personne qui peut venir réfuter ces faits parce que même des personnes qui ont été là, témoignent elles-mêmes avoir été formées, recrutées, armées et avoir commis des actes atroces sur le sol burundais, pour défendre des intérêts idéologiques du Rwanda », a affirmé Willy Nyamitwe.

→ LIRE AUSSI : La RDC démantèle deux nouvelles filières de rebelles burundais

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.