RDC: «éviter que le pays ne devienne un autre Burundi»

Conférence de presse de Danae Dholakia à Kinshasa le 13 mai 2016.
© British Embassy Kinshasa

En République démocratique du congo (RDC), l'envoyée spéciale de la Grande-Bretagne dans les Grands Lacs, Danae Dholakia, a terminé, vendredi 13 mai, ses contacts dans la capitale. Au cours d'une conférence de presse organisée à l'ambassade britannique à Kinshasa, Danae Dholakia a appelé les dirigeants congolais à poser des gestes rassurants pour éviter que la RDC ne devienne un autre Burundi. Elle a également demandé la libération de tous les prisonniers politiques.

« Parfois entre amis, de dures vérités doivent être dites et aucun vrai ami de la RDC ne dirait aujourd'hui que tout va bien au Congo », a dit Danae Dholakia.

Selon l'envoyée spéciale de la Grande-Bretagne dans les Grands Lacs, la vérité c'est que le processus tourne au ralenti.

« Le temps passe et il n’y a pas de dialogue. Les préparations de la Céni [Commission électorale nationale indépendante] ont commencé mais il reste toujours beaucoup de choses à faire », a constaté Danae Dholakia avant de préciser qu’il faut des gestes rassurants pour éviter le pire, pour ne pas rééditer, en RDC, la situation du Burundi.

« S’il y a des bons gestes, s’il y a des dialogues, ce n’est pas trop tard. Oui, j’espère que la situation va s’améliorer et que la RDC ne va pas devenir comme le Burundi », a-t-elle déclaré.

Une vraie démocratie amènerait la RDC vers un bel avenir, a ensuite expliqué Danae Dholakia.

« Il faut la démocratie, il faut le processus électoral. Il faut que ce soit un processus vraiment démocratique. Si cela se passe ainsi, je crois que l’avenir pour la RDC sera un très bel avenir », a-t-elle tenu à souligner.

L'envoyée spéciale de la Grande-Bretagne dans les Grands Lacs a également plaidé pour la libération de tous les prisonniers politiques.

Joint au téléphone, Lambert Mende Omalanga, porte-parole du gouvernement de la RDC, a déclaré qu'à sa connaissance il n'y a aucun prisonnier politique en RDC selon l'entendement des dirigeants congolais. A moins que l'envoyée spéciale de la Grande-Bretagne n'en donne la liste et sa définition du prisonnier politique.

► A consulter: Déclaration de l`envoyée spéciale du Royaume-Uni pour les Grands-Lacs, Danae Dholakia

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.