Republier
Togo

Togo: l'opposition manifeste à Lomé pour des réformes et des élections locales

Vue de Lomé, capitale du Togo.
© Creative commons Flickr CC BY-NC 2.0 Joshua Turner/Climate Centr

L'opposition togolaise réclame des réformes constitutionnelles et des élections locales. La manifestation de ce samedi 21 mai est la première grande mobilisation de l'opposition depuis la dernière présidentielle d'avril 2015.

Le dispositif sécuritaire est impressionnant. Patrouille de l'unité spéciale d'intervention de la gendarmerie sur le boulevard et blindés postés aux principaux carrefours de l'itinéraire de la marche. Tout cela pour sécuriser et éviter les débordements, confie un agent.

La marche elle-même a pris du retard, mais l'itinéraire est resté le même. Du quartier Bè à la plage, les manifestants ont bravé la chaleur de plomb inhabituelle pour ce mois de mai.

« La marche est organisée pour réclamer la réforme constitutionnelle préconisée par l’APG [Accord politique global, ndlr] depuis 2006. Nous voulons aussi dénoncer à travers cette manifestation l’organisation de la décentralisation de façon unilatérale par le régime », explique un manifestant.

Les mots sont lâchés : réformes et élections locales. C'est aussi l'avis d'une partie de la diaspora togolaise, qui s'est fait remarquer à cette marche. « Nous sommes plus de 2 millions à l’étranger, on ne peut pas rester en dehors du débat. Nous avons droit comme tout autre Togolais d'exercer notre droit de citoyen ! »

La diaspora togolaise ne vote pas depuis l'avènement de la démocratisation au début des années 1990. Au milieu de la foule très bruyante, une manifestante lance : « Ils gouvernent mal le pays ! La marche de ce jour, c'est réclamer les réformes et les locales, c'est pourquoi nous marchons. »

A la plage, c'est un grand meeting qui met fin à cette manifestation. En début d'après-midi, la foule, très bruyante au départ, s'est finalement dispersée dans le calme.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.