Republier
Togo

Togo: importante opération sécuritaire des forces de l’ordre à Lomé

Des policiers togolais, face à une manifestation en novembre 2011. (Photo d'illustration)
© AFP PHOTO/EMILE KOUTON

Au Togo, une importante saisie d'armes de guerre a eu lieu en milieu de semaine à Lomé. Une opération des forces togolaises de sécurité et de défense pour garantir la sécurité dans certains quartiers de la capitale.

L'opération a duré près de neuf heures et trois quartiers étaient ciblés. Ce mercredi 25 mai au matin, toutes les entrées de ces quartiers de Lomé étaient bouclées. Des véhicules équipés de fusils mitrailleurs, des militaires, des gendarmes et des policiers en armes étaient visibles à chaque angle des rues. Les forces de sécurité et de défense ont procédé à des vérifications d'identité et ont contrôlé des pièces de véhicules et de motos.

Selon le communiqué du ministre de la Sécurité, les actions de contrôle et de perquisition au cours de l'opération ont permis l'interpellation d'une cinquantaine de personnes. Un nombre conséquent de véhicules et plusieurs centaines de motos sans pièces ou sans plaque d'immatriculation ont été saisis, ainsi que de l'armement, dont trois AK 47 et leurs chargeurs, des pistolets, des munitions de guerre, des explosifs et des détonateurs pyrotechniques ainsi que 12,5 kilos de cannabis.

Selon une source policière, plusieurs motos volées en décembre de l'année dernière ont été retrouvées lors de cette saisie. Les polices judiciaire et scientifique devront procéder à l'identification des personnes interpellées qui sont encore entre les mains de la gendarmerie.

Le procureur de la République, Blaise Poyodi, qui a autorisé cette action des forces de sécurité et de défense, confirme l'opération en déclarant : « C'est une opération de routine et des besoins de prévention sécuritaire du moment ».

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.