Congo-Brazzaville: Paulin Makaya renvoyé devant le tribunal correctionnel

Après les manifestations pacifiques qui se sont déroulées, le 29 novembre à Brazzaville, l'un des leaders de l'opposition Paulin Makaya a été inculpé le 2 décembre 2015.
© REUTERS/Roch Bouka

Détenu sans jugement depuis un peu plus de six mois, l'opposant congolais Paulin Makaya va rester en prison. Il s'est présenté lundi 30 mai devant un juge d'instruction qui l'a renvoyé devant le tribunal correctionnel qui doit le poursuivre pour « incitation aux troubles à l'ordre public ». Deux autres chefs d'inculpation n'ont pas été retenus. Son avocat veut d'un procès dans un délai raisonnable, tandis que les militants du parti Unis pour le Congo (UPC), qu'il dirige, veulent d'une libération immédiate.

Le juge d’instruction a notifié à Paulin Makaya l’ordonnance de non-lieu partiel de son renvoi devant le tribunal correctionnel et de son maintien en détention préventive.

Désormais, le dirigeant du parti d’opposition Unis pour le Congo, n’est poursuivi que pour un seul chef d’accusation contre trois notifiés lors de son arrestation fin novembre.

« Monsieur Paulin Makaya est renvoyé devant le tribunal correctionnel pour répondre d’un seul chef d’inculpation : l’incitation aux troubles à l’ordre public, explique Maître Eric-Yvan Ibouanga, son avocat. Les autres chefs d’inculpation, notamment la complicité d’incendie volontaire, la détention d’illégale d’armes et de munitions de guerre, ont été écartés par le juge, car il n’y a pas d’éléments qui justifient ces infractions. »

Selon Me Ibouanga, son client va mal : « Il est fatigué, vu que les conditions de détention ne sont pas bonnes. Je souhaite de tous mes vœux qu’il soit jugé, et qu’il soit libéré et relaxé. » Les militants de l’UPC quant à eux souhaitent que leur leader soit simplement libéré et sans délai.

A (RE)LIRE → Congo-Brazzaville: l’opposant Paulin Makaya détenu depuis six mois

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.