Afrique du Sud: après les excuses de Zuma, l'ANC réaffirme son soutien

Le président sud-africain Jacob Zuma.
© REUTERS/Siphiwe Sibeko/File Photo

L'ANC, le parti au pouvoir, réaffirme son soutien au président Jacob Zuma, embourbé dans une série de scandale. Mardi 31 mai, le secrétaire général du parti Gwede Mantashe a indiqué que le parti acceptait les excuses du chef de l'Etat, suite à ses déboires avec la justice.

Selon Gwede Mantashe, la grande majorité de l'ANC a accepté les excuses du président Jacob Zuma suite au scandale Nkandla.

Il y a deux mois, la Cour constitutionnelle a jugé que le chef de l'Etat avait enfreint la loi en refusant de rembourser une partie de l'argent public dépensé sur sa résidence privée. Le chef de l'Etat avait alors été contraint d'accepter le verdict de la cour.

Des excuses a minima, qui avaient créé des remous au sein du parti au pouvoir, certains appelant à la démission du président Zuma. Depuis, tout le monde est rentré dans les rangs, selon le secrétaire général du parti, Gwede Mantashe.

« Les branches de l'ANC ont en grande majorité confirmé notre décision de ne pas rappeler le président, confirme-t-il. Elles ont mis en avant l'importance de maintenir l'unité du mouvement. Et les excuses du président doivent contribuer à cette unité. »

Une unité obligatoire à deux mois d'élections municipales à haut risque pour le parti au pouvoir. Une défaite dans plusieurs métropoles pourrait pousser l'ANC à écourter le mandat de Jacob Zuma qui s'achève en 2019.

A (RE)LIRE →  Le verdict sur Nkandla est la «preuve que la justice sud-africaine fonctionne»

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.