Affaire Katumbi en RDC: 8 personnes interpellées et entendues par la justice

Moïse Katumbi à Lubumbashi, le 2 juin 2015.
© FEDERICO SCOPPA / AFP

En RDC, alors que Moïse Katumbi est en Europe, pour se faire soigner, l’audition de ses gardes du corps a débuté devant la justice. Ces hommes, arrêtés il y a plus d'un mois, sont accusés d'être des mercenaires par les autorités. Mais en rencontrant les gardes du corps, un Américain et trois Congolais, les avocats ont finalement découvert qu'ils étaient en réalité huit à être interpellés dans cette affaire.

Nous sommes contents du transfert des huit prisonniers qui sont liés à l’affaire Moïse Katumbi. Depuis leur arrestation, nous avons attendu leur transfert au parquet. Vers 13 heures, ils ont été transférés et l’audition a commencé.

Maître Beaupaul Mupemba
31-05-2016 - Par Sonia Rolley

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.