Congo-Brazzaville: visite dans le Pool du représentant de l’ONU en Afrique centrale

Le Sénégalais Abdoulaye Bathily, représentant du secrétaire général de l’ONU en Afrique centrale, le 23 juin 2015.
© AFP PHOTO / MARCO LONGARI

Au Congo Brazzaville, plus de deux mois après les opérations militaires dans le Pool, il est toujours difficile d'évaluer leurs conséquences. Ces opérations visaient les installations présumées des hommes de l'ancien chef rebelle le pasteur Ntumi, après des attaques à Brazzaville, le jour de la confirmation de la réélection du président Denis Sassou-Nguesso. Dans deux semaines, le représentant du secrétaire général de l’ONU en Afrique centrale, Abdoulaye Bathily, doit présenter son rapport sur la sécurité dans la sous-région. Pour cette raison, il s'est rendu sur zone.

Je suis allé dans le Pool où il y a beaucoup d’informations qui ont circulé ces derniers temps.
Abdoulaye Bathily
03-06-2016 - Par Yves-Laurent Goma

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.