Republier
Guinée-Bissau

Crise en Guinée-Bissau: Baciro Dja dévoile son gouvernement

L'actuel Premier ministre bissau-guinéen Baciro Dja, ici en avril 2012.
© SIA KAMBOU / AFP

En Guinée Bissau, quelques jours après son investiture, le nouveau Premier ministre Baciro Dja vient finalement de publier la liste des membres de sa nouvelle équipe. Un nouveau ministre, celui de l'Intérieur a rendu le tablier avant même son investiture.

Nommé et investi dans la foulée, le nouveau gouvernement de Baciro Dja comprend trente-et-un membres, dont seulement quatre femmes : une ministre, Maria Ivarista de Sousa aux Affaires sociales et trois secrétaires d’Etat. Le portefeuille des Affaires étrangères n’a pas encore été attribué et aucune explication officielle n’a été donnée à ce sujet.

A noter cependant, une défection de dernière minute puisque le ministre de l’Intérieur Botché Candé, très proche de l’ancien Premier ministre Domingos Simoes Pereira, a fait faux bond. Il n’était pas à la cérémonie d’investiture au palais présidentiel. Aurait-il fait machine arrière à cause des nombreuses pressions de ses anciens camarades ? L’intéressé s’en défend, promettant ne jamais tourner le dos à sa famille politique.

Pendant ce temps, le bras de fer se poursuit au palais du gouvernement où les membres de l’ex-gouvernement de Carlos Correia, limogé le 12 mai, continuent encore d’occuper les lieux. Pour un grand nombre de Bissau-Guinéens, la nomination d’un nouveau gouvernement n’est pas la fin de la crise, car ici les obstacles se surmontent, les armes à la main et les problèmes sont écartés à coups de kalachnikov.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.