Reportage à Kinshasa, dans la manifestation des sympathisants de Joseph Kabila

Les cortèges de militants du président Kabila se mettent en ordre de marche sur l'avenue Kasavubu, à Kinshasa, le 4 juin 2016.
© RFI / Sonia Rolley

Après l’opposition la semaine dernière, c’est le parti présidentiel qui avait appelé les Kinois à descendre ce samedi 4 juin dans les rues de la capitale. Une manifestation officiellement pour la paix, mais surtout pour célébrer les 45 ans du président Joseph Kabila. Reportage.

« Bon anniversaire raïs ! Que Dieu vous bénisse ! », entend-on dans le cortège. Les militants sont surexcités au départ de la marche pro-Kabila, alors que la circulation n’a pas encore été coupée. Et les premiers cortèges sont dispersés aux quatre coins d’un rond-point.

« Ce sont des militants, il n'y a pas de voyous, assure Emmanuel Ramazani Shadari, secrétaire général adjoint du PPRD. Ce sont des gens identifiés avec leurs adresses. Et nous sommes nombreux. »

La marche commence à peine et certains cadres du PPRD commentent déjà l’affluence. « Ça arrête les débats. Le match est terminé aujourd'hui », commente l'un d'eux.

Un référendum à venir ?

Arrivée au stade vélodrome de Kitambo. Le secrétaire général du PPRD, Henri Mova, prend la parole en lingala. Mais quand il parle français, c’est pour mettre en garde l’opposition.

Le peuple congolais est souverain et sa volonté ne souffre d'aucune contestation !

Henri Mova, secrétaire général du PPRD
05-06-2016 - Par Sonia Rolley

« Attention ! Un jour ils risquent de dire au peuple : "Allons au référendum !" Et on ne parle plus de dialogue. Le peuple rwandais l'a fait, le peuple burundais l'a fait. Vous pensez que nous sommes ici encore pour ne pas le faire ? », a lancé M. Mova.

« Opposants, il faut que vous le sachiez, il n’y aura pas d’élections », entonnent les militants face à lui.

Bataille de chiffres

Si la semaine dernière, la Dynamique de l'opposition avait avancé le chiffre de 200 000 manifestants, le PPRD, lui, dit avoir aligné pas moins de 2 millions de personnes. Ils sont en tout cas des milliers à avoir tenu à souhaiter l’anniversaire du président.

S'ils veulent aller au référendum, qu'ils essayent de le faire et vous verrez ce qui va arriver dans ce pays !

Patrick Mayombe, «modérateur tournant» de la Dynamique de l'opposition
05-06-2016 - Par Sonia Rolley

Une marche décriée par l’opposition avant même d’être annoncée, qui accuse le PPRD d’acheter ses militants. « Le Congo Kinshasa n'est pas le Congo Brazza et encore moins le Rwanda. Mais pourquoi [Henri Mova] n'a pas évoqué le cas du Burkina Faso où la population s'est levée et le président est parti ? », interroge Patrick Mayombe, le « modérateur tournant » de la Dynamique de l'opposition.

Patrick Mayombe qualifie d'échec cuisant la marche du PPRD, estimant que « la mobilisation des bus d'Etat, des présidents d'université et d'instituts et le fait d'avoir distribué de l'argent aux vendeuses du marché auraient dû permettre de mobiliser plus ». La semaine dernière, la majorité avait aussi décrié le chiffre donné par l'opposition, estimant qu'ils n'étaient pas plus de 2 000.

Ça arrête les débats. Le match est terminé aujourd'hui.

Dans le cortège des militants du président congolais Joseph Kabila
04-06-2016 - Par Sonia Rolley

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.