Republier
Mali Culture

Mali: des objets culturels de Bandiagara datant du IIIe siècle retrouvés

Des maisons de Tellem dans une falaise à Bandiagara, le 20 septembre 2001. La justice a remis la main sur des objets culturels datant pour certains du IIIe siècle, qui ont été volés il y a huit ans.
© By Timm (Own work) [GFDL or CC BY-SA 3.0], via Wikimedia Commons

Au Mali, une enquête a permis de retrouver des objets volés il y a huit ans, lorsqu’une tombe a été profanée et des biens culturels emportés, dans une des falaises de la localité Bandiagara, au cœur du pays Dogon. La justice vient de remettre 18 objets à la mission culturelle de Bandiagara.

Seydou Ouattara travaille dans la structure de l’Etat malien qui a récupéré les objets culturels volés il y a huit ans. « Cette remise est très importante, parce que les objets sont de grande valeur, dit-il. L’appui-nuque avait été proposé à trois millions à Bamako. L’histoire de cet objet remonte très loin, au IIIe siècle. » A l’époque, en pays Dogon, pour enterrer un chef traditionnel vénéré dans sa tombe, on posait sa nuque sur un objet en bois ou en fer qu’on appelle « appui-nuque ».

D’autres biens culturels volés et retrouvés ont également été rendus à la mission culturelle de Bandiagara. Seydou Ouattara décrit ainsi « des anneaux constitués de bracelets, des anneaux constitués par des tours de cou. Les objets les plus anciens sont datés du IIIe siècle. »

Malgré cette bonne nouvelle, les trafics illicites de biens culturels entre le sud et le nord se poursuivent.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.