Angola: Amnesty demande la libération de 17 militants en prison depuis 1 an

Amnesty International appelle l’Angola à libérer 17 militants pro-démocratie arrêtés il y a un an.
© Crédit: www.torange-fr.com

Amnesty International appelle l’Angola à libérer 17 militants pro-démocratie arrêtés il y a un an. La plupart ont été reconnus coupables de « rébellion » et de « complot criminel » après avoir participé à une réunion, à Luanda, pour débattre de la bonne gouvernance. Des manifestations sont organisées cette semaine dans différentes villes du monde pour rappeler qu’ils sont en prison depuis un an.

Cela fait déjà très longtemps, un an, qu’ils sont en prison. Nous estimons, quant à nous, qu’ils n’auraient pas dû y passer une seule journée. Nous considérons que le groupe est entièrement composé de «prisonniers d’opinion». Il s’agit de personnes non violentes arrêtées uniquement pour leurs idées.

Mariana Abreu
21-06-2016 - Par Liliana Henriques

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.