Republier
Niger Justice

Niger: un militant de la société civile condamné à de la prison avec sursis

Au Niger, le militant de la société civile Abdoul Moumouni Ousmane a été condamné à 6 mois de prison avec sursis ce jeudi.
© Alex Potemkin/Getty images

Au Niger, le militant de la société civile Abdoul Moumouni Ousmane a été condamné à 6 mois de prison avec sursis jeudi 23 juin. Il a pu quitter la prison de Niamey et a fait savoir son intention de faire appel. Le président du Cadre d'action pour la démocratie et les droits de l'homme, une association très critique vis-à-vis du pouvoir, était accusé de « complot », et cela pour un message posté sur Facebook après l'attaque de Bosso par Boko Haram au début du mois. Il s'interrogeait sur la capacité du gouvernement à vaincre les jihadistes.

Malheureusement, ce n’est pas qu’au Niger. Et on a vu que dans des pays ailleurs que sur le continent africain, il y a eu des débats sur : faut-il favoriser plus la sécurité ou faut-il protéger plus les libertés ? Encore une fois, nous en tant que défenseurs des libertés, nous sommes plutôt favorables à ce que les libertés restent tout de même le principe, et qu’au contraire, la sécurité non pas soit l’exception, mais soit envisagée comme l’ultime solution.

Julie Owono
24-06-2016 - Par Léonard Vincent

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.