Republier
Libye EI

Libye: à Syrte, les forces loyalistes visent le QG du groupe Etat islamique

Sur son pick-up équipé d'une mitrailleuse, un combattant des forces pro-gouvernementales tient sa position durant la bataille pour reprendre la ville de Syrte, le 25 juin.
© MAHMUD TURKIA / AFP

Près de deux mois après le lancement de l'offensive pour récupérer Syrte, et plus de 200 morts, les forces du gouvernement d'union nationale ont lancé vendredi 1er juillet ce qui apparaît comme la dernière offensive contre l'organisation Etat islamique. Leur QG, au centre de conférence Ouagadougou, est le point de mire.

La bataille de Syrte est entrée dans une nouvelle phase. Les forces libyennes ont pris le contrôle du bloc résidentiel 700, au sud-ouest du centre-ville de Syrte. Les hommes au sol ont reçu l’appui d’avions de combat libyens. Ces derniers avaient pour mission de cibler les snipers, très nombreux dans le quartier qui compte de nombreux immeubles.

La voie est maintenant dégagée pour atteindre le centre de conférence Ouagadougou. L’ancien siège de l’Union africaine sous Mouammar Kadhafi est devenu le quartier général du groupe Etat islamique, qui profite des souterrains et des abris anti-aériens. Des combats ont déjà eu lieu vendredi après-midi à l’intérieur du site, selon la Chambre des opérations militaires.

Le centre Ouagadougou est le dernier bâtiment d’importance contrôlé par les terroristes. Jusqu’à la semaine dernière, le plan militaire était d’assiéger l’organisation Etat islamique jusqu’à pénurie de minutions. Cette offensive d’envergure laisse présager un changement de stratégie.

A (RE)LIRE → Libye: Syrte bientôt débarrassée des jihadistes du groupe Etat islamique?

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.