Les plages de Sierra Leone envahies par les algues

Des pêcheurs au Sierra Leone.
© Damon Van Der Linde

La Sierra Leone vient de lancer une grande opération de nettoyage des plages. Depuis quelques jours, elles sont envahies par des algues à l'odeur nauséabonde. Et les conséquences vont bien au-delà d'une simple gêne pour les promeneurs. Ces algues perturbent toute la vie quotidienne pour les habitants des environs.

Les pêcheurs ne peuvent plus travailler car les algues sont partout. Non seulement, elles gênent les déplacements des poissons mais en plus, elles emplissent les filets qui finissent par se casser. Toute l'économie locale pâtit de ce phénomène qui prend de l'ampleur depuis quelques années.

« Les pêcheurs ne peuvent plus attraper de poisson, explique la directrice de l'Agence de protection de l'environnement, Haddijatou Jallow. Lorsqu'ils lancent leurs filets, au lieu de prendre des poissons, les filets sont tirés vers le fond par le poids des algues ce qui les détruit complètement. Donc ils n'ont pas de poisson à vendre aux femmes. Généralement, les femmes achètent le poisson, le nettoient, puis le vendent sur les marchés. Donc lorsqu'il y a une pénurie de poisson, cela affecte toute la vie quotidienne. Les prix montent. Et une fois que cette question refait surface, les familles se concentrent sur les dépenses prioritaires : la nourriture, les vêtements... Les familles doivent faire des choix : qui vais-je envoyer à l'école ? Mon garçon ou ma fille ? Quand elles n'ont pas d'argent pour les inscrire, les enfants restent à la maison. Donc vraiment, cette invasion d'algues a des conséquences énormes sur la vie des pêcheurs, des femmes et nuit même à l'éducation des filles. »

Ces invasions d'algues inquiètent beaucoup la directrice de l'Agence de protection de l'environnement. « Le phénomène est attribué au changement climatique car il est relativement nouveau et sans précédent dans l'histoire de notre pays, explique-t-elle. Donc nous savons qu'il va se reproduire encore et c'est vraiment un problème. Actuellement, nous n'avons pas les moyens technologiques nécessaires pour y mettre un terme. Nous avons besoin d'aide. »

Opération de nettoyage

La Sierra Leone a déjà fait appel à la Convention d'Abidjan et à une agence des Nations unies pour que des scientifiques trouvent le moyen de bloquer les algues avant qu'elles n'arrivent sur les côtes.

En attendant de trouver une solution durable, les autorités de Sierra Leone vont dégager les plages tous les jours jusqu'à ce que les algues arrêtent de proliférer, c'est-à-dire jusqu'à la fin de la saison des pluies en septembre. Les opérations ne doivent pas s'arrêter sinon les algues s'accumulent et forment de véritables tapis le long des plages.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.