En Afrique du Sud, Narendra Modi sur les traces de Gandhi

Le Premier ministre indien a rendu hommage au Mahatma Gandhi devant son buste érigé à Constitutional Hill.
© MARCO LONGARI / AFP

La tournée africaine du Premier ministre indien Narendra Modi se poursuit. Arrivé il y a deux jours en Afrique du Sud pour renforcer les liens commerciaux entre les deux pays, il a également évoqué leurs affinités historiques, rappelant le long séjour du Mahatma Gandhi en Afrique du Sud, dont il a suivi les traces.

« Chers amis, l'Afrique du Sud est une terre sacrée et le karma du Mahatma Gandhi », a déclaré le Premier ministre Narendra Modi à Johannesburg, face à une foule de plusieurs milliers de personnes, principalement des membres de la communauté indienne, qui compte près de 1,3 million de personnes.

Au cours de cette visite, il a mis à l'honneur les liens historiques entre les deux pays et a parlé de valeurs, souffrances et batailles communes, en référence à l'Inde et son soutien aux combattants de lutte anti-apartheid, il n' a pas manqué d'évoquer Gandhi, qui a vécu en Afrique du Sud pendant 21 ans, c'est ici, en tant que jeune avocat, qu'il prit part à ses premiers combats pacifistes pour la communauté indienne.

Narendra Modi s'est rendu à Constitutional Hill, lieu de pèlerinage et ancienne prison où le Mahatma a séjourné. Sur le site, un buste du guide spirituel a été érigé, le Premier ministre s'est recueilli face à la statue et a déposé une gerbe de fleurs. Il a ensuite inauguré une exposition digitale, dédiée à la lutte de Gandhi et Madiba pour la démocratie.

Il s'est ensuite rendu à Durban, où il a embarqué dans un train pour un périple symbolique, il a refait le trajet de Gandhi lorsqu'il a été éjecté de son compartiment en raison de la couleur de sa peau, c'était en 1893.

A (RE)LIRE → Le Premier ministre indien reçu par le président Zuma en Afrique du Sud

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.