Sénégal: un Conseil des ministres délocalisé en banlieue pour la banlieue

Pikine, dans la banlieue de Dakar (2012).
© SEYLLOU / AFP

La banlieue dakaroise est le siège provisoire du gouvernement sénégalais pendant quatre jours. Depuis mardi 19 jusqu'à ce vendredi 22 juillet, les autorités sénégalaises ont choisi de s'investir dans la banlieue et de tenter d'apporter une solution à ses problèmes. Un Conseil des ministres délocalisé s'est tenu mercredi 20 juillet dans la ville de Pikine, où les habitants se plaignent de nombreux problèmes.

A l'issue d'un Conseil des ministres délocalisé de 8 heures, le président Macky Sall a promis un important programme d'investissements dans Dakar et sa banlieue sur les trois années à venir. Il concernera notamment la préservation de zones rurales et forestières menacées par l'urbanisation, la lutte contre l'érosion côtière, la rénovation d'infrastructures ou encore le renforcement de la sécurité dans certaines banlieues.

« En délocalisant le Conseil des ministres, ma résolution était faite d’aller au contact des élus, des acteurs locaux et des populations, de décider avec elles de leur avenir », a déclaré Macky Sall.

Mardi, lors d'une première journée dans la région de Dakar, le gouvernement avait énuméré plusieurs problèmes à résoudre : l'urbanisation, le chômage des jeunes, l'insécurité, le manque d'infrastructures. Beaucoup d'inaugurations sont prévues jusqu'à vendredi, beaucoup de promesses d'investissements ont également été faites.

Pour Ibrahima Mbaye, habitant de la banlieue de Pikine, il était temps qu'on s'intéresse au sort de ceux qui habitent autour de la capitale : « Ici la vie est un peu dure parce que pratiquement la moitié de la population de Pikine est composée de jeunes. Il se trouve que ces jeunes-là n’ont pas de travail. Beaucoup de gens sont frustrés parce que le traitement n’est pas, comment dire, équitable. Nous pensons que Dakar est plus considérée par exemple. Ici c’est la banlieue. On n’est composé que de populations pauvres. Mais néanmoins, beaucoup de choses changent en ce moment. »

Les habitants de la banlieue espèrent voir se concrétiser les annonces du chef de l'Etat sénégalais. En attendant, Macky Sall a prévu de séjourner chez eux jusqu'à vendredi.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.