Crise au Burundi: l’ONU regrette le manque de coopération des autorités

Des policiers patrouillent dans une rue de Bujumbura, le 12 avril 2016.
© STRINGER / cds / AFP

Le haut-commissaire des Nations unies aux droits de l'homme vient d'effectuer une visite de quatre jours en République démocratique du Congo. L’occasion pour Zeid Ra'ad Zeid Al-Hussein d’évoquer la situation au Burundi voisin, en crise depuis plus d'un an, depuis la candidature du président Nkurunziza à un troisième mandat. Zeid Ra'ad Zeid Al-Hussein regrette notamment des problèmes de coopération avec le régime burundais.

Nous avons régulièrement au cours des derniers mois fait des demandes très précises aux autorités de Bujumbura. Et même quand ils répondaient à nos demandes, ils ne le faisaient jamais complètement, que ce soit en ce qui concerne la libération des prisonniers ou l'enquête qu'on devait mener, la facilitation. J'ai rencontré une délégation burundaise de haut niveau et j'ai insisté sur ce point, nous ne sommes pas satisfaits du niveau de coopération. Et ils ont à nouveau dit qu'ils allaient redoubler d'efforts et essayer de coopérer avec nous. Mais encore une fois, il faut qu'on voie des réalisations sur le terrain. C'est une chose de faire des promesses, mais on a besoin d'accès, d'avoir une parfaite collaboration. Il faut qu'ils revoient leur politique à l'égard des médias indépendants. Et s'il y a un jour l'organisation d'un dialogue, d'un dialogue inclusif, il faudra que le régime de Bujumbura revoie son approche répressive.

Zeid Ra'ad Zeid Al-Hussein
22-07-2016 - Par Sonia Rolley

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.