RDC: Etienne Tshisekedi attendu en héros au grand meeting de l’opposition

Cohue à Kinshasa pour suivre le convoi officiel d'Etienne Tshisekedi en direction du meeting de l'opposition.
© RFI/Sonia Rolley

La commune de Kasa-Vubu à Kinshasa est le fief d’un jour de l’opposition congolaise. Des dizaines de milliers de militants sont actuellement massés dans ce quartier nord de la capitale de la RDC pour exiger le respect du calendrier électoral, ainsi que l’alternance au pouvoir. Ce meeting intervient après celui de la majorité présidentielle de vendredi 29 juillet. La présence d’Etienne Tshisekedi est annoncée. Le vieux leader de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) est rentré mercredi 27 juillet au pays après avoir passé ses deux dernières années en Belgique pour des raisons de santé. Son discours sera le temps fort du meeting et il est très attendu par le public. « Le deuxième Mandela du monde », dit l’un de ses militants.

Le meeting organisé dans la commune de Kasa-Vubu, au nord de Kinshasa, par les principales forces de l'opposition congolaise a donc drainé des dizaines de milliers de personnes, réunies ici devant le stade des Martyrs où se tiennent les tribunes montées par le rassemblement de l'opposition en vue du discours d’Etienne Tshisekedi.

Ce qu’il faut savoir, c’est que le président de l’UDPS sera le seul à s’exprimer et il n’est pas encore sur place. Il est encore chez lui à Limete. Et justement, ce que promettent les leaders du rassemblement, c’est encore plus de monde quand il arrivera puisqu’il sera comme d’habitude accompagné par la foule de ses partisans.

Il est attendu au plus tôt pour parler vers 15 heures, beaucoup d’attente pour ses militants qui se sont réunis aux environs de 9 heures du matin pour les premiers. Et depuis, ils chantent des chansons à la gloire d’Etienne Tshisekedi.

Ce qui fait le plus réagir ici, c’est de voir dans la foule les drapeaux de tous les partis de ce rassemblement de l’opposition, les drapeaux évidemment de l’UDPS, puis aussi du G7. On voit également des drapeaux de la Dynamique de l’opposition, y compris de l’Union pour la nation congolaise (UNC) de Vital Kamerhe, qui n’est plus complètement sur la ligne de ce rassemblement de l’opposition, puis également de l’Alternance pour la République.

Ce qu’on sait du discours d’Etienne Tshisekedi, c’est qu’il devrait rappeler les positions prises par le rassemblement ces derniers jours, à savoir la récusation du facilitateur de l’Union africaine, montrer aussi l’unité de l’opposition et le travail qui a été fait en Belgique, à Genval. Puis il devrait également donner des instructions à la foule, selon nos sources, concernant le dialogue et concernant les mobilisations à venir.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.