Niger: les inondations n'en finissent plus dans la région d'Agadez

La ville d'Agadez dans le nord du Niger, déjà inondée le 2 septembre 2009.
© AFP PHOTO / STR

La ville d'Ingall dans la région d’Agadez (nord du Niger) fait partie des zones touchées par les inondations provoquées par la montée inhabituelle des eaux dans les oueds à la suite de fortes précipitations. Plus de 900 ménages ont été touchés et les têtes de bétail emportées par les eaux se comptent par milliers.

Dans le village de Tchimouménène, à 7 kilomètres à l’ouest d’Ingall, ce sont surtout les femmes qui ont été victimes de ces inondations. « J’ai perdu 5 ânes dans ces inondations, emportés par les eaux ainsi que 6 chèvres. Les eaux nous ont menacé dans nos maisons mais nous allons rester ici, nous ne pouvons pas aller ailleurs », raconte Gago.

Aenakan, elle aussi, a vu sa seule source de revenus emportée par les eaux. « Beaucoup d’arbres ont été emportés, c’est cela le problème, surtout mon acacia dont je récolte et vends les fruits, les tanins. C’est de cela que je vis », s'inquiète-t-elle.

Dans le village même d’Ingall, le rocher haut de trois mètres qui sert de digue, a été dominé par les eaux qui ont envahi tout un pan du village. Les maisons en banco n’ont pas pu résister, comme en témoigne une victime, Al-Kassoum. « La femme de mon frère était dans la maison avec son nouveau-né quand l’eau nous a entourés. Avec l’aide des voisins nous avons pu l’évacuer en hauteur là-bas. A peine nous sommes sortis, les maisons s’étaient effondrées avec toutes nos affaires dedans », déplore-t-elle. 

La boutique d’Al-Kassoum s’est aussi effondrée sur ses marchandises d’une valeur de 800 000 francs CFA (1 200 euros).

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.