Republier
Libye EI

Libye: les forces pro-gouvernementales reprennent deux quartiers de Syrte à l'EI

Les forces alliées au gouvernement d'union nationale libyen, dans le quartier Numéro 2 de Syrte, le 16 août 2016.
© REUTERS/Ismail Zitouny

Les forces fidèles au gouvernement d’union nationale (GNA) qui combattent les jihadistes à Syrte ont repris ce mardi 16 août deux nouveaux quartiers aux mains de l'organisation Etat islamique. La bataille de Syrte, cette ville côtière du centre du pays, touche à sa fin.

« C’est une affaire de deux ou trois jours maintenant », annonce avec certitude Adel Mabrouk, porte-parole de l’opération de Syrte joint au téléphone par RFI. Très vite après avoir pris le quartier Numéro 2, les forces du gouvernement de Tripoli composées de miliciens de l’Ouest sont entrées dans le quartier Numéro 1 de la ville. Seul le quartier Numéro trois demeure aux mains des jihadistes.

Adel Mabrouk fait état de cinq voitures piégées que les jihadistes ont essayé de faire exploser. « Ils n’ont réussi qu’à faire exploser une de ces voitures, nous nous sommes occupés des autres », indique-t-il à RFI. Ces forces de tripoli ont été aidées par des bombardements aériens des Etats-Unis depuis le 1er août, ce qui leur a permis d’avancer dans la ville avec moins de pertes humaines.

Les choses sont allées vite dans Syrte, depuis l’avancée de mercredi 10 août. Ce jour-là, le quartier général de l'EI est tombé. Ils avaient fait du centre de conférence nommé Ouagadougou, leur lieu symbolique dans Syrte depuis juin 2015.

Les tout derniers combats ont fait 15 morts et plus de 70 blessés dans les rangs des assaillants. Une ambulance a été visée par le groupe EI et un journaliste libyen blessé. Par ailleurs, le centre médiatique de l'opération de Syrte a diffusé des photos représentant des corps sans vie de jihadistes dans le quartier repris.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.