Angola: José Eduardo dos Santos seul candidat pour la direction du MPLA

José Eduardo dos Santos est président de l'Angola depuis 1979.
© © Getty Images/Sean Gallup

Le parti au pouvoir en Angola se réunit en congrès ce mercredi 17 août. En effet, le Mouvement populaire de libération de l'Angola (MPLA) doit désigner son chef en prévision des élections législatives de l'an prochain. Un seul candidat est en lice pour la présidence du parti : José Eduardo dos Santos, chef de l'État depuis 37 ans.

Le système politique angolais prévoit que le leader du parti majoritaire soit désigné président. À la fin de la journée, José Eduardo dos Santos sera donc quasiment assuré d'effectuer un nouveau mandat à partir de l'année prochaine.

Comme lors de chaque congrès, aucun autre membre du MPLA ne lui fait concurrence. Un colonel a bien tenté sa chance, il avait d’ailleurs obtenu le nombre de signatures nécessaires, mais son dossier a été écarté, car il lui était reproché de ne pas être à jour de cotisations.

Ce congrès du parti sera également l'occasion de choisir un vice-président du MPLA. L'actuel est malmené par la crise économique et soupçonné de malversations financières lorsqu'il dirigeait la compagnie nationale du pétrole.

Le parti au pouvoir doit enfin valider l'entrée au sein du comité central de deux enfants du chef de l'État : José Filomeno et Welwistchea dos Santos. Deux nominations qui laissent penser que le président âgé de 73 ans prépare peut-être sa succession. Même s'il n'a jamais expliqué pourquoi ni comment, José Eduardo dos Santos a promis récemment qu'il quitterait le pouvoir en 2018.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.