FMM exprime son inquiétude concernant ses correspondants au Mali


©

France Médias Monde exprime sa vive inquiétude après que les correspondants de RFI et France 24 au Mali ont été pris pour cibles dans l'exercice de leur métier par deux hommes en uniforme en marge d'une manifestation à Bamako.

Communiqué :

Les correspondants de RFI et de France 24 à Bamako ont été pris pour cibles avant-hier (mercredi 17 août) par deux hommes en uniforme en marge d'une manifestation qu'ils couvraient pour leurs médias respectifs. Ces deux hommes ont tiré des grenades lacrymogènes avant d'ouvrir le feu sur eux alors qu'ils s'identifiaient clairement comme journalistes.

Les directions de RFI et France 24 sont en contact avec les autorités maliennes.
Elles expriment leur vive inquiétude et condamnent ces faits. Elles demandent aux
autorités maliennes de faire toute la lumière sur cette affaire et de prendre toutes les
mesures pour que cela ne se reproduise plus et que leurs correspondants puissent
travailler en sécurité et librement à Bamako.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.