Republier
Tunisie

Tunisie: le Premier ministre Youssef Chahed prend ses fonctions

Le Premier ministre tunisien Yousseff Chahed, à Tunis, le 20 août 2016.
© REUTERS/Zoubeir Souissi

Le nouveau chef du gouvernement et son équipe gouvernementale rencontrent ce lundi leurs prédecesseurs pour la passation de pouvoir officielle. Ce week-end, les députés ont accordé leur confiance à ce gouvernement d'union nationale, qui va devoir relever de nombreux défis économiques, sécuritaires et sociaux.

Se mettre au travail le plus rapidement possible, c'est l'objectif affiché par Yousseff Chahed. Dès mercredi, le chef du gouvernement convoque son équipe pour un premier conseil ministériel, avec au menu, la question sécuritaire.

C'est l'une des priorités du gouvernement, qui fait face depuis plusieurs années à la montée de la menace terroriste qui pèse sur la stabilité de l'Etat, mais aussi sur son économie : les touristes craignent la destination, le secteur s'est effondré, et les investisseurs étrangers sont réticents à miser sur la Tunisie.

L'économie, c'est évidemment l'un des enjeux du nouveau cabinet : un chômage qui stagne autour de 15%, des indicateurs dans le rouge, une croissance d'à peine 1% l'année dernière. Le pays a besoin de relancer son appareil productif. Youssef Chahed appelle d'ailleurs à la mobilisation, il annonce des sacrifices : « si rien ne change d'ici 2017, nous procèderons à l'austérité », assure-t-il.

Autre défi, la lutte contre la corruption. Un phénomène qui s'est généralisé depuis la révolution. Youssef Chahed promet également de s'attaquer à l'environnement et de rétablir la propreté dans le pays.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.