La Côte d'Ivoire tourne la page d'un risque d'épidémie d'Ebola

Un panneau de prévention du virus Ebola dans les rues d'Abidjan, en Côte d'Ivoire.
© REUTERS/Luc Gnago

La Côte d'Ivoire ne craint plus une épidémie d'Ebola. La ministre de la Santé a annoncé jeudi 8 septembre que l'ensemble des mesures restrictives visant à empêcher la maladie de franchir les frontières de la Guinée et du Liberia voisins étaient levées, puisque ces pays sont eux-mêmes officiellement hors de danger.

C'est la ministre de la Santé, Raymonde Goudou Koffi qui dans un court communiqué a annoncé que les mesures prises à l'été 2014 été désormais levées. Le Conseil national de sécurité, regroupant plusieurs ministères comme la Défense, l'Intérieur ou la Santé a « décidé notamment de la réouverture des frontières terrestres avec la Guinée et le Liberia », puisque ces deux pays depuis le mois de juin dernier n'ont plus enregistré de cas de transmission de la maladie. Pour cette raison aussi l'affectation d'un terminal spécial, à Abidjan, pour les vols en provenance des pays dits à risque est aussi suspendue.

Quelques précautions toujours à prendre

Concernant les pratiques alimentaires, la consommation de viande de brousse comme les antilopes, agoutis ou chauve-souris est aussi autorisée mais avec quelques précautions concernant la cuisson de ces aliments et le CNS -Conseil national de la santé- recommande d'éviter de manipuler des animaux retrouvés morts sans raison apparente.

Enfin les accolades et poignées de mains, un temps proscrites, sont de nouveau autorisées. Ceci étant, la ministre continue à encourager les Ivoiriens à continuer de se laver régulièrement les mains avec du savon pour éviter toutes formes de propagation de maladies. Aucun cas d'Ebola n'avait été relevé sur le territoire ivoirien durant l'épidémie tandis que 11 000 personnes sont mortes dans les pays voisins du Liberia et de Guinée ainsi qu'en Sierra Leone.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.