Republier
Niger

Niger: réouverture du grand marché de Niamey après une opération de démolition

Abords du Grand marché, à Niamey, en 2006.
© Roland Huziaker

Au Niger, les autorités poursuivent l’opération de démolition des boutiques et commerces qui occupent anarchiquement des places publiques et gênent la circulation dans le centre-ville de Niamey. La plus spectaculaire de ces opérations s’est déroulée aux alentours du marché principal de la capitale, le « Grand Marché », où 2000 kiosques ont été détruits. Le marché a été fermé pendant deux jours en raison de cette opération.

La devanture du grand marché de Niamey où se trouvaient les 2 000 kiosques démolis, n’est, ces jours-ci, que de la ruine où l’on voit un amoncellement de tôle ou encore de débris de toutes sortes comme par exemple des habits, chaussures et plastiques. Une opération musclée qui a été très mal perçue par la population.

Les deux jours de fermeture du marché n’ont pas permis de nettoyer la place. Les vagabonds n’hésitent pas à ramasser tout ce qu’ils peuvent récupérer. Certains clients sont plutôt déçus et désorientés. De leur côté, les représentants des commerçants, victimes de cette opération, entendent porter l’affaire en justice.

« Dans la procédure, nous avons été biaisés et nous demandons que justice soit faite. Si on ne voulait pas que nous occupions les places, il faut savoir qu’il y a des cautions qui ont été versées, des dommages collatéraux qui ont été causés. Aussi, nous demandons réparation soit 25 millions par kiosque ! », a déclaré, à RFI, Tchombiano Chaibou, secrétaire général du syndicat des commerçants de la région de Niamey.

La démolition de ces commerces encombrant certains axes stratégiques de la capitale s’inscrit dans le cadre d’un programme intitulé Niamey «Gnyala», c’est-à-dire, Niamey la coquette.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.