Republier
Mali Touareg

Mali: le général El Hadj Ag Gamou affirme appartenir au Gatia

Le général malien El Hadj Ag Gamou à Gao, au Mali, le 2 février 2013.
© AFP PHOTO / SIA KAMBOU SIA KAMBOU / AFP

Plus d'ambiguïté. S'il entretenait un peu le flou sur son rang exact au sein du Groupe d'autodéfense touareg des Imerades et alliés (Gatia), le général El Hadj Ag Gamou, officier supérieur de l'armée malienne, sort quelque peu du bois. Sur la page Facebook du Gatia, il affirme que non seulement qu'il est du Gatia, mais il précise ses intentions.

Le masque est tombé et c’est sur la page Facebook du Gatia que le général El Hadj Ag Gamou le pose : « Je suis du Gatia. Je ne l’ai jamais caché », affirme l’officier supérieur. Donc un pied dans l’armée régulière, un autre pied dans un groupe armé touareg du Nord.

Fier de ces deux cordes à son arc, El Hadj Ag Gamou tient aussi ouvertement un discours politique. A l’endroit des indépendantistes du Nord, il fulmine : « le Mali ne sera pas divisé, je suis Malien ». Le ton plutôt guerrier, il poursuit : « Tant que je suis vivant, les conspirateurs n’arriveront pas à leurs fins. Et après ma mort, j’ai préparé des hommes pour défendre l’intégrité territoriale du Mali ».

Un message clair

Au sujet de ses rapports avec l’armée malienne, il dit la chose suivante : « Toute l’armée du Mali est derrière moi, toutes couleurs confondues ». Le message est clair. Désormais El Hadj Ag Gamou se positionne officiellement comme le leader du groupe d’autodéfense de la tribu touarègue des Imerades.

Dans son message publié, il fait également clairement allusion à la situation de tensions qui existent actuellement entre son groupe et les rebelles de la Coordination des mouvements de l'Azawad (CMA), notamment dans la région malienne de Kidal : « Là où je me trouve avec mes hommes, nous ne bougerons plus d’un iota ». Paroles de général.

A (RE)LIRE : Mais que veut vraiment le général touareg El Hadj Ag Gamou ?

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.