Côte d'Ivoire: le projet de nouvelle Constitution adopté en Conseil des ministres

Siège de l'Assemblée nationale à Abidjan, Côte d'Ivoire.
© Wikimedia

L'avant-projet de nouvelle Constitution en Côte d'Ivoire a été adopté mercredi 28 septembre, sans surprise, en Conseil des ministres. Ce texte fondateur d'une future troisième République devrait passer mercredi prochain devant l'Assemblée nationale pour examen. Il s'agit d'un texte plus consensuel que la précédente Constitution, a précisé le gouvernement. Mais pour les détails, il faudra encore patienter.

Les journalistes ne s'attendaient à rien. Et à ce titre, ils n’ont pas été déçus. Aucun détail sur la nouvelle Constitution n'a été divulgué au traditionnel point presse qui suit le Conseil des ministres du mercredi. Le ministre Bruno Koné, porte-parole du gouvernement, se bornant scrupuleusement et avec un brin de facétie à expliquer que les grandes lignes : Sénat, vice-présidence, simplification de l'article 35 sont déjà connus ou évoqués. C'est aux députés d'avoir la primeur de cette nouvelle Constitution, a-t-il expliqué.

Ce texte fondateur, ils l'adopteront ou non lors de l'ouverture de la session parlementaire du 5 octobre. Le fait marquant étant en revanche que le président Alassane Ouattara lui-même présentera le texte aux parlementaires en préambule de la session. Un projet décrit comme plus simple, plus souple, plus moderne, plus impersonnel, plus équilibré. Un nouveau contrat social que le chef de l'Etat veut proposer au peuple ivoirien lors d'un référendum qui aura lieu fin octobre si les députés ne tardent pas trop à rendre leur copie.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.