Republier
RDC

Victimes des manifestations de septembre en RDC: un membre du MLP arrêté

Des opposants lors de la manifestation à Kinshasa, le 19 septembre 2016.
© AFP/EDUARDO SOTERAS

En RDC, l'opposant Léopold Watshera, secrétaire général du parti d'opposition MLP, a été arrêté jeudi 6 octobre dans l'après-midi, en plein centre de Kinshasa par des hommes armés en civil. Ces derniers lui auraient reproché de détenir des photos des victimes de la répression des 19 et 20 septembre dernier. C'est ce qu'affirme le président du MLP, Franck Diongo, qui explique que son parti tente de recenser les victimes des manifestations du mois dernier, morts et blessés.

Le MLP tente de lister les civils morts par balles, mais aussi les blessés, et demande que ces derniers soient aidés financièrement. Une activité qui pourrait expliquer cette arrestation selon Franck Diongo.

... parce que nous avons réuni les preuves de ceux qui sont morts par balles et nous avons exposé les photos… dont nous avons les noms et les adresses… [concernant les blessés par balles] ils sont au nombre de 15, dont un enfant de 8 ans : nous avons remis une liste à la Monusco… et la Monusco les a vus... Ces gens sont sans assistance, ils doivent se soigner et ils sont sans assistance…

Franck Diogo: «Ce sont leurs représailles contre les gens du parti»
08-10-2016 - Par Léa-Lisa Westerhoff

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.