Tchad: un candidat désigné pour présider la Commission de l’Union Africaine

Moussa Faki Mahamat, ministre tchadien des Affaires étrangères.
© ambatchad-paris.org

Le Tchad a un candidat à la succession de la présidente de la Commission de l'Union africaine. Il s'agit de son ministre des Affaires étrangères, Moussa Faki Mahamat. En poste depuis près de dix ans, il a, selon les observateurs, le profil du poste.

Moussa Faki Mahamat, 56 ans, dirige la diplomatie tchadienne depuis 2008. Avant cela, il a été Premier ministre et plusieurs fois ministre.

La longévité de Moussa Faki à la tête de la diplomatie tchadienne lui a permis d’avoir une large connaissance des dossiers internationaux, mais aussi du fonctionnement de l’Union africaine dont il a récemment dirigé la session des ministres, le Tchad assurant la présidence en exercice de l’Union africaine.

Du Darfour à la Libye, en passant par la crise centrafricaine et les problèmes sécuritaires au Sahel, le diplomate tchadien, qui parle couramment français, arabe et anglais, a fait ses preuves, mais aussi constitué son carnet d’adresses au cours de ces années.

Un carnet d’adresses qui lui sera utile pendant la campagne.