En Côte d’Ivoire, Blaise Compaoré rencontre officiellement Henri Konan Bédié

L'ancien président burkinabè, Blaise Compaoré, en exil en Côte d'Ivoire depuis 2014, a rencontré l'ancien président ivoirien Henri Konan Bédié à son domicile d'Abidjan, le 10 octobre 2016.
© ISSOUF SANOGO / AFP

Blaise Compaoré, en exil en Côte d’Ivoire, avait rendez-vous ce lundi 10 octobre avec Henri Konan Bédié, chef du parti PDCI. Une rencontre organisée à Abidjan à la résidence de l’ancien président ivoirien à Cocody.

Difficile de savoir de quoi les deux anciens présidents ont parlé lors de cette visite à laquelle la presse était initialement invitée. Finalement, la visite de Blaise Compaoré s’est avérée privée, a-t-il été déclaré aux médias une fois devant la résidence d’Henri Konan Bédié. C’est une visite que l’on peut qualifier toutefois de voisinage, puisque les deux hommes sont voisins dans le même quartier de Cocody.

Blaise Compaoré est apparu au sortir de sa voiture en bonne forme, en costume bleu sombre, reçu sur le perron par son hôte. Les deux hommes se sont entretenus ensuite dans le salon. Une visite à la demande de Blaise Compaoré, semble-t-il. Il n’y a donc pas eu de déclaration officielle à la presse au terme de ces vingt-cinq minutes d’entretien entre les deux hommes.

Pourquoi ce silence, alors que la presse y était conviée ? Apparemment, des instructions ont été données en haut lieu à Abidjan dans le courant de la matinée. Toujours est-il que c’est la première apparition que nous avons qualifiée donc de semi-officielle de l’ex-chef d’Etat burkinabè depuis son exil en Côte d’Ivoire en octobre 2014.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.