Congo-Brazzaville: la Nation rend hommage aux victimes du Pool

Le Palais de congrès de Brazzaville a abrité la cérémonie d'hommage aux victimes des violences qui secouent la région du Pool depuis avril dernier.
© DR

Le président congolais Denis Sassou Nguesso a présidé mardi matin 11 octobre une cérémonie d'hommage, à Brazzaville, en l'honneur des victimes (18 à 21) des violences qui ont secoué le Pool, dans le sud du pays. Trois personnes sont encore en cours d’identification. L'armée ne cesse de renforcer sa présence dans cette région, où se concentrent les ex-rebelles ninjas proches du pasteur Ntumi. Ce dernier est toujours recherché par les autorités qui l’accusent d’être responsable des violences.

Les victimes, pour la plupart des agents de la force publique, ont reçu pendant plus d’une heure l’hommage des frères d’armes et des parents qui ont exprimé leur désolation.

Hommage officiel et recueillement pour les victimes du département du Pool.
11-10-2016 - Par Loïcia Martial

A (re) lire → Violences dans le Pool au Congo-Brazzaville: l’Etat «a failli» à sa mission

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.