Republier
Tchad

Tchad: l’inquiétude de l’avocat d’un journaliste et musicien interpellé

Soldats tchadiens devant le tribunal de Ndjamena (image d’archive 2007).
© Thomas SAMSON/Gamma-Rapho via Getty Images

L'avocat d'un journaliste et chanteur tchadien s'inquiète de tortures subies par son client. Selon l'avocat, Mayadine Mahamat Babouri a été interpellé le 30 septembre, en pleine rue, à Ndjamena, « par des hommes enturbannés ». Amené de force dans un lieu inconnu, il semble y avoir été torturé. On lui reprocherait d'avoir posté une vidéo sur les réseaux sociaux critiquant le couple présidentiel. Une accusation qui aurait varié, selon maître Olivier Gouara.

Il a subi des sévices corporels, il semble qu’on l’aurait électrocuté et passé à tabac.
Maître Olivier Gouara
11-10-2016 - Par Jean-Jacques Louarn

Le procureur de la République de Ndjamena n'était pas joignable ce lundi.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.