Rwanda: inauguration de la base de drones qui va livrer des lots de sang

Le drone Zip, de Zipline International, permet la livraison aéroportée de médicaments et de poches de sang aux hôpitaux.
© ©Zipline International

Le Rwanda vient d'inaugurer sa première base de drones, désormais utilisée pour livrer des lots de sang dans 21 cliniques de la moitié ouest du pays. Elle a été inaugurée en fin de semaine par le président rwandais Paul Kagame. RFI a pu visiter cette base hors norme située à Muhanga, à 50 kilomètres à l'ouest de Kigali, la capitale rwandaise, quelques jours avant son inauguration. Reportage.

« 3, 2, 1, lancement ! » Catapulté par une rampe de décollage, le drone blanc aux ailes rouges bourdonne dans les airs en direction de l'hôpital de Kabgayi situé à deux kilomètres de là. Le petit avion sans pilote franchit en quelques instants les collines accidentées. Son but : acheminer rapidement des lots de sang, qui pour la plupart seront utilisés en cas de transfusion d'urgence pour des femmes souffrant d'hémorragies post-partum.

« Le sang est un bien très précieux, donc il n'est pas possible de simplement le stocker en grande quantité dans chaque centre de santé du pays, explique Keller Rinaudo, PDG de l'entreprise américaine de robotique Zipline qui a conçu la base et ses 15 drones. Ce système va donc permettre au gouvernement rwandais de fournir instantanément des transfusions de sang vitales à n'importe quel citoyen dans le pays en 15 à 30 minutes. »

Fonctionnant à l'électricité, ils peuvent effectuer jusqu'à 150 livraisons par jour. Une fois arrivées au-dessus de l'hôpital, les poches de sang protégées par une boîte en carton surmontée d'un parachute sont larguées à 20 mètres au-dessus du sol. Chaque trajet est facturé aux autorités rwandaises.

Derrière la barrière entourant la base, des riverains curieux sont venus assister au spectacle. « C'est une technologie tellement avancée, confie Bernard C'est la première fois de ma vie que je vois un avion sans pilote. »

Courant 2017, une seconde base devrait être construite permettant aux drones de couvrir la totalité des 26 000 km2 du Rwanda.