Republier
Mali

Mali: opération de distribution de vivres pour les réfugiés et déplacés

Un camp de réfugiés maliens.
© Sonia Rolley/RFI

Dans la région du nord du Mali, le retour des réfugiés est plutôt timide. Ceux qui ont fui l’occupation jihadiste souhaitent rentrer, mais encore faut-il avoir de quoi vivre. Les ONG tentent de répondre à ces besoins et une opération de distribution de vivres est en cours à Tombouctou et dans sa périphérie.

L’opération suscite, selon des témoins, un véritable engouement. Les femmes de l’association Alkarama, qui veut dire « dignité » en langue arabe, sont arrivées sur le terrain. Plus d’une centaine de tonnes de vivres sont en cours de distribution à Tombouctou, mais également dans sa périphérie.

Des réfugiés maliens, venus des pays voisins, ou encore des déplacés sont les bénéficiaires de cette aide. « Ils sont vraiment dans le besoin. Quelques milliers de personnes dont beaucoup de femmes, d’enfants et de personnes âgées », explique une responsable de l’association.

Les vivres ont été mis à disposition par le Commissariat de la sécurité alimentaire. Et malgré l’insécurité sur le terrain, ces femmes bénévoles sont décidées à poursuivre l’opération distribution pour contribuer au retour de la paix. Selon une autre responsable de l’association Alkarama, madame Zahabi Safia Moulaye, après Tombouctou, les régions de Gao et de Kidal sont les prochaines destinations, si de généreux donateurs mettent à disposition des vivres à distribuer.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.