Republier
Mali

Mali: insécurité grandissante sur l'axe routier Hombori-Gossi qui mène à Gao

L’insécurité règne sur l'axe routier Hombori-Gossi qui mène à Gao (photo: patrouille de l'armée dans la ville de Gao).
© RFI/David Baché

L’insécurité règne sur un axe routier qui mène à Gao, localité du nord du Mali. Des poses de mines, doublées d'attaques armées, continuent par faire des victimes dans les rangs de l'armée malienne. Des civils sont aussi parfois dépouillés, mais leurs vies étaient jusque-là épargnées. Pourtant, depuis quelques semaines sur cet axe les civils sont tués : au moins trois morts, dont une infirmière.

Hadjata Diallo était infirmière dans la localité malienne de Dimamou, sur un axe routier qui mène à Gao dans le nord du Mali. Elle était à bord d'un véhicule d'un centre de santé. Des hommes armés ont tendu une embuscade et ouvert le feu. L’infirmière a été tuée. Le véhicule emporté par les assaillants sera retrouvé plus tard.

Peu avant cet évènement tragique, deux autres civils avaient été retrouvés tués sur le même axe routier. On ne connaît pas encore exactement les auteurs et les mobiles de ces crimes.

Jusque-là, d'une manière générale, sur cet axe routier, les civils circulant à bord de véhicules étaient plutôt dépouillés de leurs biens par des groupes armés qui les laissaient repartir. C'est pourquoi les dernières nouvelles tragiques ont semé un vif émoi au sein des populations.

Les autorités maliennes, de leur côté, ont décidé de prendre des mesures. Ainsi dans les bus de transports qui vont dans le nord du pays, le nombre d'agents armés en uniforme ou non sera revu à la hausse. Les escortes de sécurité seront mieux organisées. Parfois, pour mener des attaques, des bandes armées attendent le passage du convoi sécurisé pour s'en prendre aux véhicules isolés sans escorte.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.