Republier
RDC

RDC: une nouvelle institution financière mise sous tutelle de la Banque centrale

Avis disposé sur la façade de la coopérative de microcrédit à Kinshasa.
© RFI/Sonia Rolley

Après la Biac, l’une des principales banques commerciales du pays, c’est la Mecreco, la principale coopérative de microfinance qui est touchée par cette mesure. Cette coopérative est particulièrement implantée dans l’est du pays. Le gouverneur de la banque centrale a demandé au procureur général de la République à ce que des poursuites soient lancées contre son ancienne équipe dirigeante pour malversations.

Cela fait près d’une semaine qu’il n’est plus possible de retirer de l’argent à la Mecreco et dans ses filiales. L’équipe de la banque centrale est arrivée il y a quelques jours seulement, mais est déjà à pied d’œuvre pour faire un état des lieux de la situation financière de la coopérative.

L’objectif affiché est de pouvoir rapidement définir l’importance de la crise de liquidité et permettre aux clients d’accéder à nouveau à leur argent, puis l’état des lieux puis le plan de redressement si la situation de l’institution de microfinance le permet. Des mesures devraient être annoncées dans les 45 jours après la mise sous tutelle.

Le gouverneur de la banque centrale a multiplié les courriers, il a écrit au procureur général de la République pour lui faire part de ses soupçons. Les termes « mégestion » et même « crimes financiers » sont employés. Il a même demandé l’appui du vice-Premier ministre en charge de l’intérieur pour appliquer les mesures qu’il préconise : interdiction de sortie du territoire, identification des biens et actifs de l’ancienne équipe dirigeante, afin de « restaurer les déposants dans leurs droits ».

Dans ses courriers, le gouverneur de la banque centrale utilise des termes particulièrement inquiétants, mais au sein de la BCC, on se veut rassurant. Les épargnants doivent attendre la fin de l’audit en cours. Sans audit, pas de certitude, dit-on.

L'inquiétude des clients de la MECRECO, principale coopérative de microfinance mise sous tutelle par la Banque centrale. Ecoutez le reportage de notre correspondante.
25-10-2016 - Par Sonia Rolley

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.